Les bons p’tits pains

petits pains

Certains matins, avec Miss Grenadine et Petite Menthe à l’eau, on n’est pas très motivées. Alors on traîne. On profite, car à la rentrée scolaire 2015, notre rythme va changer.

Alors, un matin de semaine dernière, on s’est préparé de bons petits pains pour le petit déjeuner, mais qui sont aussi parfaits pour les goûters. Miss Grenadine a testé les deux variantes.

Du coup, on a décidé de partager avec vous cette petite recette facile à réaliser pour que vous puissiez aussi traîner un matin ou pourquoi pas ce week-end?

Ingrédients:

  • 400 gr de farine
  • 1 sachet de levure du boulanger
  • 25 cl de lait
  • 80 gr de beurre
  • 1 jaune d’œuf
  • 30 gr de sucre
  • 5 gr de sel
  1. Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre, la levure et le sel.
  2. Faire fondre le beurre et le verser dans un second saladier avec le jaune d’œuf et le lait.
  3. Verser petit à petit ce mélange dans le premier saladier et mélanger, pétrir jusqu’à obtenir un pâte lisse.
  4. Laisser reposer environ 1h30.
  5. Former ensuite des petits pains, selon la taille souhaitée. Et les déposer sur une feuille de papier sulfurisé. Les laisser encore reposer 45 min.
  6. Badigeonner ensuite les pains avec un peu de lait, à l’aide d’un pinceau.
  7. Cuisson: Environ 15 minutes à 180 °C

Bon, je vous rassure, on les a préparé la veille, sinon on les aurait mangé à midi 😉 Mais un vrai régal!

Publicités

Quelques heures hier…

Miss Grenadine

et 4 ans aujourd’hui (enfin le 1er mars)!

Il y a 4 ans, tu arrivais dans notre vie comme un petit Tsunami de tendresse et d’amour.

Jamais je n’aurais pu imaginer qu’il était possible d’aimer autant une personne.

Il y a 4 ans, je te tenais dans mes bras. On restait blotties l’une contre l’autre pendant des heures. Je paniquais un peu à l’idée de me dire que ce petit bout d’chou comptait sur moi, sur nous avec ton papa, pour vivre, grandir, s’épanouir. Je culpabilise souvent en me disant que je suis loin d’être la mère parfaite, des fois je voudrais faire différemment, j’ai parfois l’impression de faire faux, mais quand je vois la jolie petite fille que tu es en train de devenir, indépendante, drôle et sûre de toi, je me dis qu’avec ton papa, on ne s’en sort pas trop mal.

Toi et moi, c’est « Je t’aime, moi non plus ». On se chamaille souvent, mais on se câline tout le temps, tu m’attendries autant que tu me tapes sur les nerfs, je répète 15 fois les choses par jour et tu me réponds autant de fois « Attends 2 minute, Maman », mais on se dit 30 fois par jour qu’on s’aime.

Hier, tu jouais « au restaurant » et me faisait à manger avec ta petite cuisine. Je t’ai dis que peut-être un jour, tu aurais un restaurant et tu m’as répondu que tu ne voulais pas. Je t’ai donc demandé ce que tu souhaiterais faire plus tard (à part être princesse) et tu m’as répondu que tu voulais rester avec nous! Ca m’a fait craquer, bien que j’espère pour toi (comme pour nous) que tu ne seras pas un petit Tanguy! 😉

4 ans sonne aussi l’heure des premiers pas dans quelques mois à la vraie école, un début d’indépendance.

Je suis nostalgique de ces années qui me filent entre les doigts, mais heureuse de te voir grandir, belle et en bonne santé.